Déjà dans l’antiquité, Hippocrate basait son approche thérapeutique de la médecine sur « le pouvoir guérisseur de la nature (vis medicatrix naturae) », d’après sa théorie le corps aurait la capacité de se guérir lui-même.

Dans les années 80, un médecin allemand pose l’hypothèse qu’à l’origine de toutes maladies, il existe un stress intense, il décrit les mécanismes biologiques qui sous-tendent sa théorie.

A partir de là, de nombreux courants de thérapies se développent.

C’est en 1992 que Christian Flèche parle pour la première fois de décodage biologique des maladies ou biodécodage. Sa longue pratique professionnelle et sa formation lui permettent de vérifier les découvertes de ce médecin. Il en retient certains éléments, modère et en rejette d’autres.

Christian Flèche choisit le terme « décodage » car il considère que la maladie n’est pas un problème, mais une solution d’adaptation à un conflit non résolu, les symptômes sont l’expression du sens biologique (émotions, sensations, ressentis) donné à ce conflit. La maladie est un encodage d'un moment de l’histoire du patient au niveau des cellules, des organes. Le biodécodage est donc, non seulement une grille de lecture « des maladies », car il s’intéresse à tout ce qui est maladie : physique, psychique et comportementale, mais encore une boite à outils très complète de moyens, pour parvenir à la résolution du problème lié à l'origine du symptôme (bioPNL, métaphores, mouvements oculaires, hypnose moderne...)

« L’idée générale du Décodage Biologique des maladies est que tout symptôme est, premièrement, un message, une information, et deuxièmement une solution. » Christian Flèche

 

Les termes : décodage biologique, biodécodage, psychobiothérapie, psychobiothérapeute sont des termes déposés. Seuls peuvent les utiliser les personnes ayant validé la formation en psychobiothérapie et adhérant au respect de la charte et du code de déontologie de la psychobiothérapie (voir statuts de l’association)

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn